GUIDE DU FESTIVALIER

Retrouvez toutes les infos utiles et les dernières news sur l’univers des festivals. Les nouvelles les plus récentes sur les différentes programmations, billetteries... Soyez les premiers au courant, et découvrez les dernières tendances. Les dernières innovations déjà présentes sur les festivals. Celles que vous pourrez bien rencontrer.  Comment reconnaitre et trouver les bons plans. Repérez les arnaques. Toujours plus malin, toujours plus informé. Tout pour faire de vous le festivalier le plus averti !


Alors suivez le guide :

Un festival pour s’amuser ? Loin d’être juste un divertissement, chacun d’eux a des valeurs à défendre ! Certains sur la sensibilisation à l’écologie, comme les Eurockéennes de Belfort. D’autres sur des projets solidaires, comme les Solidays. Ou tout simplement, juste pour promouvoir les nouveaux talents de la scène musicale française et internationale. Vous pourrez visiter plusieurs stands de prévention et de sensibilisation, ouverts du début à la fin du festival. 

Comment acheter ses places ? Les festivals assurent une partie de la vente de billets sur leur propre site. Dans ce cas, les billets sont vendus à leur valeur faciale. Pour le reste, les places sont achetées par des billetteries (FNAC, Carrefour…), qui les revendent par la suite. On peut constater des écarts de prix en passant par ce type de réseau, parfois très importants. 

Quel type de pass choisir ? Tout dépend de vos envies. Du pass 1 jour au pass complet (3 ou 4 jours généralement, pour un gros festival), vous avez le choix. Sachez cependant que rendre un pass complet est souvent plus intéressant financièrement (rapporté  au prix du billet par jour) que d’acheter des places à la journée. Généralement, prendre un pass complet offre des avantages, qui n’existent pas pour les autres offres. (Tee-shirt du festival offert, entrée sortie illimitée, accès au camping…)

Comment s’y rendre ? Désormais, beaucoup vous proposent d’acheter vos pass sous forme de package, comprenant vos billets, l’accès au camping (s’il y en a un), et un titre de transport (train ou bus). Le covoiturage reste aussi une alternative valable. Si ce n’est pas sous forme de package, beaucoup vous redirigeront vers des sites de transports en commun. Parfois, les tarifs/horaires de bus et autres, seront disponibles directement sur le site du festival. (C’est le cas pour le site du Festival du Couvre-Feu)

Une fois à l’entrée du site ! Vous devrez présenter vos billets. Selon le type de pass que vous avez choisi (1, 2, 3 jours…), vous pourrez recevoir un bracelet du festival. Les bracelets vous donnent, généralement, le droit d’entrer et de sortir à volonté du festival. Attention ! Si vous ne recevez pas de bracelet, renseignez-vous auprès des bénévoles, car la sortie du festival sera surement définitive. Les pass permettent aussi, dans certain cas, d’avoir accès au camping.

Où passer la nuit ? La grande majorité du temps, les festivals se déroulent sur plus d’une journée. C’est pourquoi vous devez prévoir où passer la nuit. Beaucoup proposent aux festivaliers d’installer leur tente sur le site du camping, aménagé pour l’occasion. Y accéder nécessite parfois d’acheter un pass camping, en plus des billets du festival. A l’inverse, l’achat du pass complet au festival vous autorise parfois l’accès au camping. Vous y trouverez le minimum nécessaire pour faire vos ablutions. Egalement, il n’est pas rare de voir des festivals proposer des aménagements particuliers sur son camping (jeux, espaces détente…) 

Et s’il n’y a pas de camping à disposition ? Le site du festival vous proposera des alternatives de logement (campings municipaux, hôtels, locations…), comme c’est le cas pour le Festival Interceltique de Lorient. 

Où se restaurer ? La plupart des festivaliers apportent eux-mêmes leur nourriture et boisson. Si vous êtes tête-en-l’air, pas d’inquiétude ! Un service de restauration sera ouvert, où vous pourrez acheter un repas. Cependant, il risque d’être plus cher que dans le commerce normal. C’est la raison pour laquelle il vaut mieux faire quelques courses avant de partir s’amuser. D’autre part, vous pouvez toujours visiter les commerces de proximité, si vous en avez l’occasion. 

Où retirer de l’argent ? Les festivals se déroulant à l’écart des commerces et du centre-ville, installent souvent des distributeurs automatiques sur leur site. D’un client d’une banque à l’autre, il est possible, que vous puissiez payer un supplément pour retirer des liquidités. Cependant, un nouveau système de bracelet « Cashless » pourrait bien détrôner l’argent liquide, dans les festivals. Charger votre bracelet avec votre carte de crédit. Scannez votre bracelet, et payez ainsi tous vos achats, en toute sécurité.

Nos conseils pratiques avant d’aller en Festival : Comment s’équiper ?

  • Amenez des réserves d’eau avec vous (aussi bien pour s’hydrater, que pour se laver s’il n’y a pas de douches sur le camping)

  • Regarder les prévisions météo pour la période du festival.

  • Des vêtements adaptés à la météo (chapeau, k-way, crème solaire…) 

  • Préférez la nourriture périssable lentement, et qui peut se conserver hors du frigo pour un long moment (ou prévoyez une glaciaire)

  • Amenez votre matériel de camping (tente, duvet…) et d’hygiène (brosse à dent, lingettes bébé…)

  • Aspirine (vous aurez toujours un voisin qui vous vénèrera pour y avoir pensé)

  • Prenez des vêtements de change


Nos recommandations : Si vous en avez l’occasion, prenez l’accès au camping. Les soirées sont souvent bien arrosées, et mieux vaut dormir sur place, que prendre la route. 

Tenez-vous au courant. Certains festivals sont très primés. A tel point que les billets peuvent se vendre en quelques jours, et avant même que la programmation complète ne soit parue. BestofTicket vous permet de rester informé en temps réel, grâce à l’outil de tracking.


Evitez les arnaques. Pour acheter vos places, préférez les réseaux partenaires officiels, et sécurisés. Si vous devez malgré tout acheter en ligne, à un particulier, choisissez de le faire via des sites sécurisés, comme Paypal ou Ebay. Cherchez à entrer en contact par téléphone avec votre interlocuteur. Avoir une conversation avec lui peut vous donner une première impression sur son honnêteté. S’il refuse la conversation, se montre fuyant, ou très pressé de vendre sa place, mieux vaut peut-être abandonner la transaction.

L’achat d’e-billet (billets électroniques sous format PDF) par internet est fortement déconseillé. Il est facile d’en faire des copies, et de les vendre à plusieurs personnes. Si vous devez le faire, soyez certain de l’honnêteté de votre interlocuteur.

Vous souhaitez revendre vos places ? Comme pour l’achat entre particuliers, prenez contact avec l’acheteur. Faites preuve de votre honnêteté, montrez-vous disponible, et favorisez les sites de transaction en ligne, sécurisés. 

Vous pouvez aussi choisir de revendre votre billet via une plateforme d’achat-revente, comme Viagogo (spécialisé dans l’achat et revente de billetterie) ou Zepass